• 9914 visits
  • 111 articles
  • 2415 hearts
  • 27 comments

LA CHANTEUSE VILLENEUVOISE ET LOT ET GARONNAISE : ISABELLEALEXANDRA. 29/03/2013

 
Rennes-le-chateau soutient la chanteuse ISABELLEALEXANDRA.
A écouter dans "Son morceau préféré " et sur son blog.
Merci.

Tags : Rennes-le-chateau

09/08/2012

Un blog ésoterique vraiment interressant par celui qui incarne l'écrivain Lucius Liber.
 
LAISSE TOI GUIDER PAR L'AFFAIRE SAUNIERE
 
                                              LA MARQUE DIVINE
 
Chers amis blogueurs,
 
Ceci est un blog que j'ai intégralement réalisé moi-même avec les moyens du bord. Je vais y laisser toute une série d'articles concernant l'affaire Saunière qui en réalité dépasse plus que largement le cadre de l'anecdote du fameux curé aux milliards de Rennes-le-chateau. Vous n'avez, je pense, jamais vu un blog comme celui-ci, hyperstructuré, c'est a  dire construit avec des ramifications en arborescence. il vous faudra, bien sur, aller voir les liens qui sont dans les articles. Et dans ces parties, il peut y avoir encore d'autres liens. J'apelle cela des blogs de soutient. Mais ce sont des vrais, pas comme ceux qu'on voit et qui sont vides : IL Y A DES ARTICLES. Chacun des blogs est consacré a un des lieux de cette affaire qui va nous mener progressivement de Rennes-le-chateau à  Rennes-les-bains, à Alet-les-bains, à Coustaussa, à Bugarach, à Lavaldieu et enfin à Arques. L'integralite de ces sept localites se situe dans l'Aude au sud de la France, les unes non loin des autres. Je vous souhaite une bonne visite. Mon ami le plus cher m'a un jour annoncé que pour voir tout ce que j'avais crée, il lui avait fallu plus de deux heures.
 
BLOG DE SOUTIENT N°1   RENNES-LE-CHATEAU
BLOG DE SOUTIENT N°2   RENNES-LES-BAINS
BLOG DE SOUTIENT N°3   ALET-LES-BAINS       
BLOG DE SOUTIENT N°4   COUSTAUSSA
BLOG DE SOUTIENT N°6   LAVALDIEU
BLOG DE SOUTIENT N°7   ARQUES                             
 
SOUTENEZ L'ECRIVAIN LUCIUS LIBER ET METTEZ-VOUS EN AMIS SUR SON BLOG PRINCIPAL PUIS PLACEZ CE MESSAGE DANS LE VOTRE


Tags : Rennes-le-chateau - Rennes-les-bains - Alet-les-bains - Coustaussa - Bugarach - Lavaldieu - Arques

Le secret de Rennes-le-chateau : A l'entrée du village ! 09/08/2012


 
L'Affaire de Rennes-le-chateau, l'arbre qui cache la forêt !
Arhedæs, Aereda, Redhenæ, Rhedæs, Rhedae, Réddas, Réda-Castel  
 
Oeuvre protégée par Myfreecopyright
IFS Prod. Touts droits réservés à l'auteur.


Tags : rennes le chateau - Aude - France - Arhedæs - Aereda - Redhenæ - Rhedæs - Reddae - Rheddae - Réddas - Réda Castel

Le secret de Rennes-le-chateau : L'origine de ce blog ! 23/09/2012

Je suis d'origine Maltaise et Italienne par mon père. Mon grand-père à vécu à Oran puis à Tunis. Ma grand-mère, née en Sicile à Castellamare del golfo à vécue à Tunis où elle l'a rencontrée. A l'indépendance, ils sont venu en Isère puis depuis 1976, mes parents sont venus en  Lot-et-Garonne dans le petit village de Hautefage-la-tour. Et c'est à cet endroit, lorsque j'étais enfant, que j'ai rencontré un vieux monsieur qui venait discuter avec les parents de ma mère et qui, la plupart du temps, ne pouvait pas ouvrir la bouche sans parler de l'affaire Rennes-le-Chateau et de l'abbé Saunière, le curé aux milliards. Il prétendait que c'est à Hautefage-la-tour que fut construite la fameuse Tour du troupeau par des évèques Italiens. Village ou l'on à trouvé des louis d'or pour une valeur de onze millions. Il prétendait également qu'il existait encore un tunnel et  un dépot ( En plus de ceux qui'il y aurait éventuellement à Gisors, Sténay, Périllos, Rouen.... [ On y trouve également une église dont la construction fut financée indirectement par les Templiers, une autre du nom de Saint-Just, un lieu-dit « Cap de l'homme », un lieu-dit « Peyrolles, des sources sacrées et miraculeuses, une ancienne villa romaine, un camp romain, un chateau du moyen-age et son église, un mystérieux « Grand-rocher », une multitude de grottes dont une dite, « Aux Saints », l'autre « A l'arbre. » ] dans les environs... Mystère :  Alors, un jour,  j'ai compilé toute une collection de faits, de renseignements et de recherches effectuées par d'autres par le passé dans des livres ou sur Internet. Je les ais recoupés, retravaillés, assemblés et mis en forme dans cet série de sept blogs. Sept : Le nomre d'étoiles présentes dans la constellation de la Grande Ourse. J'ai découvert des choses extra-ordinaires...
 

Tags : Rennes-le-chateau - Rennes-les-bains - Bugarach - Alet-les-bains - Arques - Lavaldieu - Coustaussa

Le secret de rennes le chateau : Le secret 29/07/2011

Le secret de rennes le chateau : Le secret
                                                                        Rennes-le-Chateau
 
Partons du principe qu'il ne peut pas y avoir « trente six mille » secrets qui puisse effrayer les plus grands où réconforter les rois de France. Jeanne d'Arc qui « vient de la part de la part de messire Dieu » ( Sic ! ) se détourne de la personne qui lui est indiquée et va vers le roi qui se cache parmi les courtisants, lui révèle en apparté, un secret qui lui apportera tous les égards d'une princesse de sang royal. Charles VII de France décrit comme taciturne et indécis est transformé : Il rayonne ! Jehanne-Johanna ( Jeh-Yah-Yod-Yéoh+anna... ) des Arcis/ Arces, de son véritable nom, croit en dieu mieux que ceux qui lui posent des questions dans l'entourage du roi. Questionné maintes fois, elle précise un jour qu'elle en sait et peut plus de chose qu'elle n'en dit à ceux qui l'interrogent. (?)
 
Pour ce secret, ( Dont une preuve se trouve entreposée dans le sud de la France. ), des gens se sont battus pendant des siècles pour la possession de la Septimanie, du Languedoc puis de la nation toute entière : Les Français, les Anglais, les nazis. Un archiduc d'Autriche, sous le nom de Jean Orth, vient même faire des recherches dans la région.

 
Il à été cédé à l'abbé Bigou par la dernière dame de Blanchefort qui n'a pas voulu le révéler à ses enfants à cause de sa dangerosité.   Ne voulant plus communiquer un secret trop lourd, certaines personnes n'ont pas souhaité le laisser à leurs descendants. Cependant il à été retrouvé plusieurs fois à en voir l'enrichissement subit de Nicolas poussin, Nicolas Fouquet, Louis XIV ( Après avoir fait arréter ce dernier. ), l'abbé Gélis chez qui une fortune, notamment, en pièces d'or à été retrouvée...
 
Il est passé ensuite dans les oreilles des abbé Gélis ( Curé de Coustaussa en 1858. ) érudit, archéologue, et ami de l'abbé Boudet... Et Boudet. ( En poste en 1872. ) Il passe enfin dans les mains de l'abbé Saunière, le fameux curé aux milliards...
 
Bérenger Saunière, comme tout les prêtres de son époque, était royaliste. Lorsqu'il montait en chaire, c'était pour dénigrer la république et ses affidés. Son père n'était-il pas d'ailleurs le régisseur du Marquis de Cazemajou ? La comtesse de Chambord, qui versa trois mille francs de l'époque, parmi d'autres, à Béranger Saunière n'était-elle pas la femme d'Henri V qui eu lui-même pour précépteur un certain d'Hautpoul... de Blanchefort ?
 
Enfin, le secret passe dans les oreilles de l'abbé Rivière qui sort subitement de la chambre, horrifié par les propos de son confrère. Suite à cet évènement, l'abbé Rivière ne fut plus jamais le même homme et procèdera aussi, tout comme son confrère à la transformation de son église d'Espéraza, avec notamment, un Christ au tombeau les yeux ouverts. 
 
Nous pouvons ajouter sur la liste des villes liées au mystère :
1° - Alet les bains, ou des documents relatifs à une pluie de louis d'or ont été retrouvés
2°- Arques sur laquelle se trouvait le tombeau des Pontils dit tombeau de Poussin.
3°- Brenac, ou l'église est inévitablement liée au mystère.
4°- Bugarach, ou fourmille une multitude de vestiges ainsi qu'un pic célèbre près duquel apparaissent des O.V.N.I.
5°- Coustaussa, ou l'abbé Gélis à été assassiné.
6°- Couiza, ou l'église ressemble étrangement à celle de Rennes-le-chateau.
7°- Espéraza, ou une tour wisigothique marque l'emplacement d'un Donjon.
8°- Le Baulou, ou là encore, un bien étrange curé se lance dans de bizarres constructions.
9°- Notre dame de Marceille, ou est mort bien étrangement Antoine Daude, l'hermite du sanctuaire ; ou une stèle commémore Gustave Vison... Un homme qui n'a jamais existé.
10°- Rennes les bains, ou l'abbé Boudet à publié un bien mystérieux livre.
11°- Saint Benoit, ou l'église présente un passé wisigothique.
12°- Paris, ou l'on trouve, une pyramide, un mystérieux autel au champ de Mars, la stèle Aspairt et la non moins célébre rose ligne Arago.
13°- La Serpent, dont le nom est lié à l'animal de la bible mais aussi à des créatures de la mythologie Grecque.
14°- Lavaldieu, qui passe pour l'endroit ou aurait été avalé Dieu.  
15°- Niort de Sault, site de l'ancien château de la famille d'Aniort.
 
Nous pouvons ajouter sur la liste des personnes liées au mystère :
1°- L'abbé Gélis de Coustaussa, assassiné.
2°- L'abbé Boudet, de Rennes-les-bains dont la mort est douteuse. ( Le 30 Mars 1915, en retraite à  Axat, il recoit deux étranges visiteurs et meurt le lendemain dans d'atroces souffrances.)
3°- L'abbé Rescagnères missioné par l'évèque. ( Le 1er Février 1915, il recoit deux visiteurs mystérieux. Le lendemain, il est retrouvé mort dans sa chambre.)
4°- Le curé  Bernard Mongé de Niort de Sault, assassiné.
5°- Noel Corbu, héritier de Marie Dénarnaud, mort dans un étrange accident de voiture, le 20 Mai 1968. (Apres avoir publié un étrange roman intitulé : « Le mort cambrioleur. » Officieusement, il aurait été poussé dans le ravin. Il était, par sa mère parent de la famille... des Bourbons d'Espagne ! De plus, il a fait ses études a Rouen. Source : Les forum de Rennes le château. )
6°- Le vicaire général Boyer de Carcassonne.
7°- Emma Calvé, assassinée. ( Cantatrice et  probablement maitresse de l'abbé Saunière, entre autres.)
8°- L'abbé Saunière, de Rennes-le-Chateau, lui-même mort d'une étrange hémorragie cérébrale et qui aurait été empoisonné. ( Une apoplexie est « un arrêt brusque et plus ou moins complet  des fonctions cérébrales avec perte de connaissance et du mouvement volontaire sans que la respiration et la circulation soient suspendues.» Source : Le Petit Robert. Cela peut-être provoque par une rupture d'un des vaisseaux du cerveau entrainant une hémorragie cérébrale. )
9°- L'archiduc Rodolphe de Habsbourg-Lorraine retrouvé suicidé dans le pavillon de chasse de Mayerling. (Cousin de Jean Orth qui vint faire des recherches à Rennes-le-chateau.)
10°- Un certain Jean Vison, qui n'est pas mort là où une stèle le prétends et qui s'adonnait d'un peu trop près à des recherches généalogiques ainsi qu'à des explorations archéologiques. (Mort officiellement d'une crise cardiaque, décédé en vérité d'un grand nombre de fractures. Le personnage un peu trop curieux à été battu jusqu'a l'agonie !)
11°- Marie Dénarnaud, la fidèle servante de l'abbé également morte d'une hémiplégie provoquée par une hémorragie cérébrale.
12°- Jules Verne, élève au Collège de Juilly dans lequel enseignait l'abbé Louis Constant ( Eliphas Lévi), nommé par Monseigneur de Bonnechose.
13°- Maurice Leblanc, auteur des aventures d'un célèbre cambrioleur, élève au Collège de Juilly ou sont également passés Gracet d'Ordet, dont parle Fulcanelli et Jules Verne. 
14°- Michel de Notre-Dame, auteur des Centuries et ayant Habité Alet-les bains...
15°- Emile Mauchamp, assassiné a Marrakech en 1907.
16°- Paul Félix Beauvain de Beauséjour, successeur de monseigneur Billard.
17°- Félix Arsène ( Sic !) Billard, supérieur de l'abbé Saunière. 
18°- Le Cardinal de Bonnechose, supérieur de Monseigneur Billard. Il quitte l'Aude et s'en va en Normandie ou il donne la confirmation a Maurice Leblanc.
20°- Le pape Célestin V, assassiné : En 1630, Lelio Marini découvre qu'on lui a probablement enfoncé un clou dans le crane.  ( Source : Idem que 19° )
21°- Georges Monti périt empoissonné a la sortie d'un banquet. 
22°- Tout comme Joséphin Péladan mort empoisonné lors d'un banquet. 


 Les chercheurs liés au mystère :
1° - Yves Maraval, petit-fils de la famille Fondi qui rachètent le château de Niort de Sault a Marie de Nègre d'Ables.
2° - Gilles Semenou, prêtre et historien qui s'est intéressé a cette affaire.
3° - Gérard de Sède, descendant de la famille de Bertrand de Goth. ( Donc, comme je le montre dans les listes généalogiques, apparenté a la femme/mère (?) de Noel Corbu,  a Pierre Plantard de Saint clair, Philippe de Cherisey...)  
4° -Moi-même, étant un descendant de Louis XIV. ( Donc, plus proche parent de la femme/mère (?) de Noel Corbu que ne le sont les trois autres. Les Bourbons d'Espagne étant des descendants de Louis XIV.) Une de mes ancêtres, Anna Maria Moscati est une descendante d'Henri de Bourbon, duc de Montpensier. Elle a eue une fille avec Charles Louis d'Orléans de Beaujolais, lui-même descendant de Louis XIV. ( Source : Généalogie-maltaise. )

5° -Et tous les autres qu'ils aient publiés  ou non un livre sur  le sujet et que je n'oublie pas...

Tags : abbé bigou - nicolas poussin - nicolas fouquet - louis XIV - rennes le chateau - Alet les bains - Arques - Brenac - Bugarach - Coustaussa - Couiza - Esperaza - Notre dame de Marceille - Rennes les bains - Saint Benoit - Paris - La Serpent - Lavaldieu - abbé Gelis - abbé Boudet - abbé Rescanieres - Bernard Mongé - Noel Corbu - Vicaire général Boyer - Emma Calvé - Calvet - Rodolphe de Habsbourg-Lorraine - Jean Vison - marie dénarnaud - Cardinal de Bonnechose - Jules Verne - Maurice Leblanc - Georgette Leblanc - Michel de Notre-Dame - Emile Mauchamp

L'affaire Saunière-1 : Et in arcadia ego 29/07/2011

 
L'affaire Saunière-1 : Et in arcadia ego
La tour Magdala
 
Qui n'a pas eu vent de l'inscription qui figure sur la dalle funéraire de la marquise de Nègre d'Ablès dans l'affaire de l'abbé Bérenger Saunière ? Les centaines de livres et de sites qui ont relatés de près où de loin l'affaire de Rennes-le-Chateau ont popularisés ces quatre mots :
 
Et in arcadia ego
Même en Arcadie j'existe
 
Cette traduction est la plus couramment admise et cet ancien pays d'Arcadie à été recherché partout. Peut-être est-ce effectivement le Rhazès, la Septimanie ou la Provence en général. Pourtant, ces quatre mots pourraient en devenir cinq et former l'expression :
 
 Et in arca dia ego
 
Le tout se révélant sous un nouveau jour : Arca est un coffre qui est un reliquaire. Un reliquaire est un coffre contenant des reliques, c'est à dire des restes d'ossements ( Normalement humains ! ) Dia est une divinité. Nous avons bien affaire, là encore, au tombeau du grand roi dont parle Michel de Notre Dame-Nostradamus. Ce personnage, Asmodée, Lucifuge ou quel qu'il soit, serait « prisonnier dans une grotte secrête et n'en ressortirait qu'a la faveur d'un tremblement de terre, au bout d'un millénaire. » Asmodée / Rofocale à été prisonnier dans une grotte profonde en Haute Egypte, sous les pattes du sphinx ! Il à été déplacé  et mis dans son nouvel emplacement, la nouvelle Jésusalem près d'Aleth ( ALEph THau.)  [Daleth est le quatrième signe hébraïque et signifie « La porte », or dans certaines litanies de l'immaculée conception, la mère de Jésus, la vierge Marie ( Zoroastre-Zarathoustra est également né d'une vierge. )  est nommé 
« La porte d'Ezéchiel » (!?!) et dans l'iconographie médiévale, elle est représentée sous l'aspect d'une porte fermée.] Cet endroit est le lieu qui à avalé Dieu (sic !) : Lavaldieu, non loin de Rennes-le-chateau. Mais en fin de compte, qui est ou qu'est donc ce Lucifuge ? ( Porteur de lumière. ) Est-ce une machine ? Chariot de feu-Tapis volant-Balai de sorcière-Vimanas-Barque solaire-Piscature barque... ( La barque du poisson ! : A noter que les premiers chrétiens étaient symbolisés par un poisson et le terme ICHTIOS [ Iesous CHrestos Théos IOs Soter ] ) Ou est-ce un personnage ? ( Quel que soit sa nature, humaine ou non ! )  Le Grand roi-Grand Chyren-Grand nautonier-Rex mundi ( Roi du monde )-Rex deus ( Roi divin. ) qui doit revenir à la fin des temps.
 
Je vous invite à aller voir ce site concernant Asmodée :
 
Il  y à bien quelque chose. Le nom de la première capitale des Wisigoth, toulouse vient de THOLOS. ( Un temple circulaire comme ils étaient construit par les grecs puis par les romains. ) Mais Tholos signifie « Brouillard » et renvoie au nom d'Eon. ( EON est l'anagramme de NOE ! ) ( « Le Brouillard » est également l'autre nom de la fameuse « Société Angélique » voir : http://www.rennes-le-chateau-archive.com/meridiens_rlc.htm ) C'est une entité constituée d'énergie qui viendrait d'une autre dimension et qui est l'habitant de l'arche. Les Egyptiens la nommaient Râ. (Revoyez la représentation de « Dieu » dans le film « Les dix commandements » réalisé en 1956 par Cécile B. De Mille.[Ecriture D.M.]) Or, ceux qui ont lu des descriptions de l'arche d'alliance dans la bible s'apercevront qu'il s'agit d'une gigantesque MACHINE intermédaire entre une pile électrique et un condensateur-accumulateur ou quelque chose y ressemblant de près. L'énergie qui peut s'en dégager  ( Azoth, Grand Agent magique, Grand architecte de l'univers, Dieu, Râ, etc... ) est d'une puissance phénoménale puisqu'elle à rasée les murs de Jéricho et ouvert un passage au sein d'une grande masse d'eau. ( Il ne faut pas oublier  que le feu est l'émanation directe de l'énergie du Logos ! ) Ce qui explique les description de gens qui  ne peuvent entrer sous la tente qui contient l'arche sans un vètement spécial ! Cette arche d'alliance ne peut-être donc que le moteur d'un engin qui à été récupéré en morceaux. Le chandelier à sept branches ( Ménorah, en hébreux. ) , le plat et divers autres objets dont le nom à été oublié depuis sont donc diverses pièces de cette machine-navire aérien piloté par un de ces dieux-anges-démons venus du ciel, il y à très longtemps. Ce qui explique que tant de gens se soient battus pour les posséder !
 
Ce brouillard est souvent surmonté du Tétragrammaton-tétragramme Iod-Hé Vau-Hé correspondant au nombre 1656. Or, ce nombre de 1656 est le septième terme d'un liste d'un treillis polynomial 3k-2k puissance-2 pour k allant de 2 à 10 ou deux valeurs sont possibles, l'une minimale, l'autre maximale que l'on peut soustraire l'une de l'autre. [(66-57);(189-180);(558-540);(1656-1629);(4941-4914);(14805-14724)] Chacune de ses soustractions est numérologiquement égale à 9.  1656-1629=27;2+7=9.
  
Je vous invite à aller voir ce site mathématique concernant les matrices d'expériences :
http://stephane.vivier.free.fr/Tables.pdf
 
 
Enfin, il est intéressant de noter que 1656 est la densité en g par dm cubes à 40°Kelvin de l'argon : C'est à dire un gaz, un brouillard !

Je vous invite à aller voir ces site : http://www.kristos.online.fr/sacrevitrail.html
http://www.dailymotion.com/video/xbws7k_et-in-arcadia-ego_creation
 
Oeuvre protégée par Myfreecopyright
IFS Prod. Touts droits réservés à l'auteur.
 


Tags : Et in arcadia ego - ezechiel - Marie - asmodée - tholos - noé - éon - 1656 - grand agent magique - société angélique - Lavaldieu - piscature barque

Rennes-le-chateau : Le pilier Wisigothique 15/12/2012

Play the video
Le pilier Wisigothique du maître-autel, de l'église de Rennes-le-Château, dans lequel l'abbé Bérenger Saunière aurait découvert des parchemins en 1887, dissimule le Grand Secret : Il est rapporté et admis, que l'abbé Bérenger Saunière l'aurait fait scier, faisant graver les inscriptions : « Penitence, Penitence. » et « Mission 1891. » Sur la face exposée du pilier se trouve une croix appelée la croix du silence, et l'on peut y voir un Omega et un Alpha.
 
« Ces parchemins seraient au nombre de quatre et se référeraient à :
1° - Un arbre généalogique des comtes de Reddae, sous forme de litanies, énumérant les descendants du roi Dagobert II entre l'an 681 et mars 1244  Ce document à la date du 14 mars 1244, portait le sceau de la reine Blanche de Castille.
2° - Un testament de François-Pierre d'Hautpoul en date du 6 novembre 1644, enregistré le 23 novembre de la même année par le notaire d'Espéraza. Ce document contenait la généalogie des mérovingiens de 1200 à 1644, ainsi que 6 lignes faisant référence à saint Vincent de Paul.
3° - Un testament d'Henri d'Hautpoul du 16 avril 1695, contenant des invocations aux cinq saints repris par Saunière dans le statuaire de son église. »
Source : Wikipédia.
 
Mais en réalité, ce sont les trois seuls parchemins découverts par l'abbé : « A sa mort Saunière les légua à sa nièce, Madame James, de Montazels qui n'y comprit rien et qui, déçue par un si médiocre héritage les vendit en 1955 pour 250 000 francs à des Anglais faisant partie de la ligue de la librairie ancienne lesquels les publient. »
Source : Tresorcathare

 
« Le quatrieme est un recto/verso du Chanoine JP Nègre de Fondargent, datant de 1753, supposé être écrit de la main d'Antoine Bigou, curé de Rennes-le-Château du 1774 à 1790. Ce document semble le plus mystérieux des quatre : il comporte des textes de l'Ancien Testament. La partie recto ( Appelée « Grand parchemin » ) comporte des mots dispersés de façon apparemment incohérente, et la partie verso (Appelée « Petit parchemin » ) des lignes tronquées dans le désordre avec des lettres placées les unes au-dessus des autres. »
Source : Wikipédia.
 
En verité, ces deux derniers documents n'apparaissent que plus tard, lors de l'affaire du prieuré de Sion fomentée par deux compères qui ne font que profiter de l'aubaine provoquée par l'affaire Saunière lorsqu'elle éclate dans les journaux : Pierre Plantard de Sinclair et Philippe de Cherisey. Ces deux documents ne sont surement pas authentiques et les deux faussaires n'interviennent qu'au titre qu'ils sont réellement des descendants des lignées divines.

 
Le pilier transformé, a été exposé pour la première fois, à l'extérieur de l'église, le 21 juin 1891, premier jour de l'été,  à l'occasion de la reconnaissance du culte Marial (Marie.) Certains auteurs, ont remarqué que 1891 à l'envers, s'écrit 1681, et que Bérenger Sauniere aurait pu trouver cette date, et de ce fait attendre 1891 pour utiliser le pilier en le retournant. D'autres prétendent que, s'agissant d'un message « alchimique », il est normal que l'oméga précède l'alpha, et que le pilier n'a donc pas été retourné. Un examen plus détaillé du pilier, permet de constater que les deux « S » du mot « mission » sont plus espacés que les autres lettres entre elles... Cela  conduirait  à admettre que le mot « mis » a été rajouté par l'Abbé Sauniere, devant le mot « Sion » préexistant, pour fabriquer le mot « mission. » Mais cette interprétation n'est pas satisfaisante, car elle néglige la symétrie entre les chiffres et les lettres.
 
1° -  A l'origine, le pilier sculpté ( Wisigothique ou carolingien. ) , portait l'inscription : 68  Is ( Is signifiant JESUS , première et dernière lettre de Iesous. ) Cette inscription, quelle que soit la date à laquelle elle a pu être gravée, commémorerait la date de la mort, ou de l'arrivée dans le Razès, de Jésus Bar-Aba apportant avec lui son tresor, tel qu'il est décrit dans le rouleau de cuivre de Qumran, restitué au Royaume de Jordanie en 1997. L'alpha et l'Omega représentent aussi Jesus mais d'abord Dieu.  «Je suis l'alpha et l'oméga. » Apoc. 21.(6)
 
2° - L'inscription a été modifiée à l'époque Mérovingienne pour devenir :   6 8 I N O I S S I. On retrouve « 681 » qui est le chiffre de la clef de l'anagramme de l'épitaphe.  « 681 » est une date a rapprocher de celle de Dagobert II a Stenay
(679.) « NOIS »  qui apparait a la fin du parchemin numéro 2 signifie : « Ce n'est pas Jésus. » « Nois Si » qui apparut a Saunière signifie : « Ce n'est pas Jésus mais l'opposé  de Jésus. » Le secret de cette inscription réside dans la lettre manquante « M » que l'abbé Saunière a rajoutée, faisant apparaître le mot « Mission .» (A l'envers = NO IS SI W.) « M » en chiffres romains signifiant mille, l'abbé a également ajouté « 1 » devant 681 pour obtenir la clef du secret qui se lit : 1681 (Toises.) Anti-Christ Ainsi, le secret est dans l'inversion... Le chemin de croix de l'église de Rennes-le-Château n'est pas inversé, mais le Christ du tableau de Van Dick est inversé dans l'église de Rennes-les-Bains. L'inversion doit être comprise à la fois dans la lettre comme dans l'esprit :
- Dans la lettre, car phonétiquement  « inversion » signifie « envers Sion, donc Nois...
- Dans l'esprit, car il est établi que le message  du Christ a été perverti  et inversé par l'Eglise !... Bientôt se manifestera le Verbe et vous connaîtrez  la Parole perdue Si l'abbé Saunière a bien rajouté « M » c'est à dire Mille à  la date 681 du pilier, cela revient à rajouter Mille (1000) à la clef  « PAX 681 » contenue dans le message caché dans l'épitaphe de Marie de Nègre : 
« Bergere pas de tentation que poussin teniers gardent la clef PAX 681 Par la croix et ce cheval de dieu, j'acheve ce demon de gardien a midi pommes bleues. »
 
PAX pouvant s'écrire APX = Alpha Rhô Khi, c'est à dire ARC  qui désigne Arques, la nouvelle clef est devenue Arques 1681 , dans laquelle Arques désigne une direction et 1681 une distance...
Source : Internet
 
Je vous invite a voir ces sites :
 



Tags : Pierre Plantard - Philippe de Cherisey - Petit parchemin - Grand parchemin - Antoine Bigou - Testament - Madame James

22/12/2012

Play the video

L'affaire des Desposyni-1 : La famille de Jésus ! 29/07/2011

                                 Les ruines de l'abbaye de Westminster

Depuis des années, je me demande s'il y à des descendants de Jésus-Christ, comme cela est soutenu par l'affaire Saunière ou par le roman de Dan Brown :
« Le Da Vinci Code » mais lisez cette étude généalogique, vous serez époustouflé. En tout cas, il y en à qui y croient et prétendent l'être ! 

   Sa mère, Myriam,
   Sa tante, Marie-Jacobée, femme de Clopas-Cléophas, le frère de son père,
   Sa deuxième tante,
   SA FEMME, Marie de Magdala,
   La soeur de cette dernière, Marthe, épouse de Lazare,
   Une troisième Marie, soeur de Lazare différente de la femme de Jésus mais assimilée à celle-ci par Grégoire Le grand ( Sixieme siècle. )
   Ses deux enfants :  Sarah-Damaris-Damarie ( Elle épouse Anthénor IV. ) 
                                   Yeshuah-Joseph-Jésus Justus-Saint Just.
    L'enfant de Marie-Magdelaine  et Jean le Baptiste : ( Qui s'est donc remariée avec Jésus à la mort de ce dernier. )
                                   Yeshuah-David dit le tzadik ( Tsadeq-Sadoq... )
 
Le père de Jésus à été marié deux fois : Tout d'abord avec Melchoeur ensuite avec Myriam.
Les six demi-frères et demi-soeurs de Jésus ( Ce dernier ne dit-il pas : « Annoncez à mes frères qu'ils doivent se rendre en Galilée : c'est là qu'ils me verront.» ? Mathieu XXVIII 8-10.) [Dont le frère Jude (Je précise que pour des raisons de déclinaisons du latin, la terminaison -e  devient -as lorqu'on lui ajoute un adjectif.) Judas Thomas-Judas Didyme- ( Thomas et Didyme, en araméen et en grec, signifient « jumeau » ! ) qui lui ressemblait a tel point qu'ils pouvaient être confondus.] Lydia, Siméon, Josetos-Thomas (? Jean ?), Lysia, Jacques ( Dont certains sont dits « Fils de Zébédée » (!). ) Pierre et son fils Judas Iscariote (Il existerait alors un deuxième Judas différent du frère de Jésus !), celui qui à trahi son oncle, Jésus. Récapitulons : Les trois Marie, le Jude-jumeau, Lydia, Siméon, Josetos-Jean, Lysia, Jacques , Pierre, son fils Jude, puis lazare et Clopas en remplacement des deux femmes dans les textes chrétiens, cela fait bien douze. ( Cela dit, le nombre de douze à été inventé par la suite dans le but de donner un caractère judaisant à cette histoire. )  Jésus  et ses frères et soeurs étaient sept. Les femmes de Joseph ( Confondues par la suite l'une avec l'autre en une seule. ) n'ont-telles pas été délivrées de septs « daimons », intelligences, en grec ? ( Les apôtres se cooptant entre eux par la suite, ils continuèrent à être douze, se retrouvant douze chevaliers du christ à Avallon... [ Cela dit, l'origine de ce chiffre se situe dans la mythologie babylonnienne : Au départ, douze divinitées seraient venues sur terre !] ) Son père ne fait pas partie des apôtres puisque étant décédé, Jésus reprends son ministère.
5-Le Pierre-Simon-Céphas qui fut le frère de Jésus remplaça le message gnostique et dualiste d'amour par un message judaisant « de soumission jusqu'au masochisme (Paradoxe qui trouble la raison.) au dolorisme, a la culpabilisation des faibles » a qui l'autorité religieuse demande de « trouver leur grandeur dans la soumission au forts. » Il avait un caractère « impérieux et emporté » et « Marie devait sans cesse essuyer son agressivité jalouse. »
6- La femme de Jésus à été mariée en première noces avec Jean-Joannan le baptiste et à un premier fils de lui, nommé Jean l'évangeliste, lui-même père d'Alain l'anachorète. Jésus et Jean le baptiste ont le même arrière-grand-père qui etait lui-même le frère de l'arrière-grand-père de Marie Madeleine.
7- Marie vient du latin Maria, lui-même de l'hébreux Myriam, Maryam ou Mariamné selon les transcriptions et signifie « Princesse. » Madeleine  vient de Magdala par l'intermédiaire de Magdelaine. Magdolum étant une localité de Palestine. Mais Marie était dite de « Béthanie. »
8- Il est dit que Marie Magdeleine était rousse aux yeux verts. ( C'était donc une galliléenne : Une tribu celtique puissante à méné des guerres jusqu'en Turquie et en palestine et y ont fondé la Galatie et la Gallilée : Racine Gal comme dans Gala, blanc, Gaule... ) Ces gens là n'étaient donc pas de type sémitique mais bel et bien de type celtique. Il fut une époque ou le pourtour de la mer méditérannée était dominé par des population de type celtique, rousses dont certains représentants étaient encore tardivement appelés le roux ou le rouge. D'ailleurs, le mot Phénicien, ne vient-il pas de l'ancien grec Phoinix qui signifie rouge ? Les populations de type sémitique (Brun, 1.60 m) sont arrivées plus tard et les populations de type germanique (Blond, 2.10 m) encore après. Ces trois types de populations sont sans compter les Huns , par exemple, qui étaient petits et d'apparence asiatique.
9-D'arimathie vient de Rama, « le sommet » en hébreux et « Théo», dieu en grec. Ce n'est pas un nom de famille ou de lieu, c'est un titre qui se traduirait par « Sa divine grandeur.» Joseph d'Arimathie est le grand oncle de Jésus. Il est issu de la lignée royale du royaume de Juda et devient donc à son tour « d'arimathie.»
Merci a ce visiteur qui me dit : 
''Je me permets d'ajouter ceci concernant l'origine de l'appelation d'Arimathie. Dans ''Perceval'' de Chretien de Troyes on apprend que Joseph d'Arimathie personnage biblique a été libéré par l empereur Vespasien personnage bien réel Dans la vie des 12 Cesars de Suetone on apprend que cet empereur libéra le juif Flavius Joseph né Joseph fils de Matthias. Dans La version grecque de l'Evangile selon saint Marc le nom de Joseph d Arimathie est donné sous la forme de J apo Arimathias. Dictionnaire de grec : APO, idee de descendance.
Flavius Joseph est Joseph d Arimathie !
10-David vient d'un mot hébreux qui signifie  : « l'ainé.»
11-Les différentes transcriptions Tsadik, Tsadecq, Sadok sont également un titre et désignent le grand prêtre Sadocide.
12- Le Pierre qui vécut à rome soixante et un ans plus tard ne peut être celui qui fut apôtre de Jésus. Admettons que l'apôtre eu entre vingt et trente ans lors des faits, cela lui donnerait plus de quatre vingt ou quatre vingt dix ans ! Par contre, il n'est pas impossible que le second Pierre ai un quelconque lien de parenté avec le premier. ( Comme d'être son petit-fils par exemple ! )
 
Pour en  savoir plus sur les évènements vécus par la famille de Jésus et Marie-madeleine-Mariamné :
 
Quelques précisions encore :
1-Aménophis IV dit Akhénaton est l'inventeur du monothéisme.
2-Saul-Saint Paul par sa méconnaissance des rites hébraïques et sa volonté de calomnier la vérité en la dépouillant de son aspect judaïsant invente le christianisme.
3-Constantin, par le fait que les prêtres de Mithra ont refusé de l'initier mais aussi par l'intercession d'un rêve bien étrange ( Une croix et le message « Par ce signe tu vaincras.» ) est l'inventeur du catholicisme. Il désirait être le dieu de cette nouvelle religion, ce que les religieux, réunis en concile, ont refusés.
4-Le Pierre qui vécut à Rome et qui fut le premier pape ( Et non le Simon-Pierre-Céphas qui fut le frère de Jésus. ) de par sa mysoginie finalise et entérine un mouvement sprituel qui fait que la religion va se centrer sur la masculinité « Dieu le père » et supprimer totalement la part de féminin sacré.
5- Ce sont les Templiers qui vont restaurer une partie de ce féminin sacré en nommant les églises qu'ils font construire « Notre-Dame.»
 
Je vous invite a voir ce site : 
 
Oeuvre protégée par Myfreecopyright
IFS Prod. Touts droits réservés à l'auteur.


Tags : desposyni - marie de magdala - judas - tsadik - joseph - pierre - galatie - galiléens

L'affaire des Desposyni-1A : La Famille de Jésus ! 09/08/2012

 
Jésus est un descendants des rois de Juda :
 
 
 

Tags : Lamek - Noé - Sem - Arpakahad - Shelah - Eber - Peleg - Matthan - Jacob - Joseph - Jésus